Manger lentement pour se prémunir de l’obésité

BMJ Open, un journal en ligne spécialisé dans la publication de recherches médicales de toutes disciplines nous rapporte une étude japonaise réalisée sur 59 719 femmes et hommes japonais diagnostiqués diabétiques de… type II. Cette étude conclut que manger plus lentement inhibe le développement de l’obésité. Manger lentement réduit également l’Indice de Masse Corporel et le tour de taille. Quelqu’un qui mange lentement a 42 % de risque en moins de devenir obèse par rapport à quelqu’un qui mange vite. Ce risque est  encore moindre de 29 % pour quelqu’un qui mange à une vitesse normale. Donc, n’oubliez pas de déposer vos couverts entre deux bouchées.

(Y. Hurst & H. Fukuda, Effects of changes in eating speed on obesity in petients with diabetes: a secondary analysis of longitudinal health check-up data, in BMJ Open, 2018.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *